Bienvenue chez CENTURY 21 Assas Raspail, Agence immobilière PARIS 75006

Trois chiffres étonnants sur le palais du Luxembourg

Publiée le 29/09/2016

 

La 33ème édition des Journées européennes du patrimoine ont eu lieu le week-end du 17 septembre. A cette occasion nous vous dévoilons trois chiffres insolites concernant ce monument qui abrite depuis plus de 200 ans les murs du Sénat.

Le premier chiffre est 348, ce chiffre est le nombre de sièges qui se trouvent dans la Salle des séances, chaque siège représente une place pour un sénateur. Cette Salle est la pièce centrale du palais, construite en 1834 par l’architecte Alphonse de Gisors, elle est le symbole de la République. Cependant, cette Salle a subi de nombreuses transformations jusqu’en 1879 mais depuis elle a conservé ces boiseries et ornements luxueux. L’hémicycle y est soutenu par sept colonnes entre lesquelles sont placées six statues des grands législateurs de notre histoire. Cet hémicycle est consacré au Président du Sénat.

Le second chiffre est 650, celui-ci représente en mètres carrés la surface d’une seule Salle, celle des Conférences. Napoléon III avait choisi d’édifier cette salle en galerie du Trône pour le Sénat impérial. Son nom vient quant à lui de la Conférence de Paix de Paris réunissant les Alliés en 1919. Actuellement, elle mesure 57 mètres de long, 10,6 mètres de large et 11 mètres de hauteur sous plafond. La décoration y est soignée, mélange de dorures, tapisseries précieuses, moulures et lustres fastueux.


Pour finir le chiffre 8, 8 kilomètres, un chiffre impressionnant qui représenterait la longueur de tous les livres alignés que possède le Sénat. Ce chiffre est théorique car il est impossible d’entreposer tous les volumes au même endroit. La bibliothèque actuelle accueille tout de même 57 000 ouvrages sur un rayonnage gigantesque de 2 kilomètres au total. Cependant, cette galerie avait abrité en 1815 les délibérations du procès du Maréchal Ney. Le Palais du Luxembourg servait à l’époque de Cour de justice institué par la Charte constitutionnelle.

Notre actualité