Bienvenue chez CENTURY 21 Assas Raspail, Agence immobilière PARIS 75006

Mairie : des priorités réaffirmées pour le 6ème arrondissement !

Publiée le 13/10/2017

 

Trois années se sont écoulées depuis notre élection au printemps 2014 et il nous a semblé naturel de publier un bilan des actions de notre équipe.
Diffusé largement dans le 6e, il est également disponible à l’Accueil de la Mairie et téléchargeable sur son site : http://www.mairie6.paris.fr/ a affirmé Jean-Pierre LECOQ Maire du 6e arrondissement, Vice-Président du Conseil départemental de Paris.

Durant ce laps de temps relativement modeste, mais long pour ceux qui résident à proximité des bâtiments concernés, de nombreuses et grandes institutions publiques et privées ont mené des travaux considérables pour se rénover et s’adapter aux nouvelles normes (accessibilité, économies d’énergie). C’est le cas de l’Hôtel Lutetia qui finalement réouvrira ses portes au printemps 2018 (et non pas avant Noël) ou de la Monnaie de Paris qui touche au but après cinq ans de travaux d’une grande complexité. Il lui faudra encore une année pour réaliser un jardin intérieur qui sera accessible au public, à ses heures d’ouverture.

Derrière la Monnaie, les travaux conduits par l’Institut de France pour la construction d’un auditorium et de salles annexes se poursuivent. L’été prochain, tout devrait être achevé et la rue Mazarine rouverte à la circulation. Mission accomplie pour l’Institut Catholique qui a tenu le coût et les délais, les élèves de ayant fait leur rentrée rue de Vaugirard (et non plus rue d’Assas) dès la fi n du mois de septembre.
Les chercheurs du 54 Boulevard Raspail l’avaient fait avant l’été dans les locaux rénovés de l’ancienne Maison des Sciences de l’Homme.

Prochainement, les travaux de rénovation de la Faculté de Pharmacie rue Michelet et avenue de l’Observatoire vont démarrer pour s’étaler au minimum sur 6 années. Nous aurons l’occasion de les réévoquer.

Outre sa vocation d’arrondissement résidentiel, commercial et culturel qui lui a valu récemment une excellente note dans le classement du Parisien sur les villes les plus agréables, le 6e reste aussi un arrondissement d’étudiants constituant avec son voisin le 5e, l’historique Quartier Latin.
D’ailleurs outre ses grands lycées et ses Universités (Paris 2 et Paris 5), se sont créées de nombreuses entités qui sous l’égide de structures privées ou professionnelles s’efforcent de former des jeunes à des métiers pour lesquels les cursus publics n’existent pas.
C’est le cas de l’École Ferrandi créée il y a 25 ans par la Chambre de Commerce de Paris et qui est devenue aujourd’hui, le Harvard de la Gastronomie Française

 

Notre actualité